Originaire de Taïwan, Clinton Liu pratique la photographie ainsi que la peinture. Auteur de séries photographiques au long court, il pose un oeil de documentariste sur les sujets et personnages qu’il fige dans ses clichés. Sans artifice, ses photographies mettent en valeur le temps, l’ordinaire et l’identité, où un grain clair et subtilement vaporeux souligne la poésie paisible et temporelle des vies observées. Sur plusieurs années, il a produit des portraits intimistes de Turcs ou enfants d’immigrés turcs, évoquant en filigrane leur place en France, entre identité turque et française. À travers ses portraits, il pose la question de sa propre identité en tant que taïwanais et y cherche sa propre image dans un travail qu’il évoque comme « une comparaison anthropologique ». Observateur du lent écoulement du temps, il capture les événements invisibles qui forgent les êtres et modifient lentement les tempéraments et les apparences. Toujours dans une perspective quasi-anthropologique, Clinton Liu va chercher de la poésie dans des lieux du normcore, réunissant dans ses séries une réflexion sur le temps, l’ordinaire et l’identité. C’est en effet au sein de ses clichés pris sur les bords de Seine qu’il parvient le mieux à évoquer la puissance de l’inremarquable, à travers les parcs, squares, friches et quais qui longent la Seine en région parisienne, capturant leur usage quotidien par la population de la capitale et de sa banlieue. Ce travail d’observateur est aussi une introspection sur sa propre condition d’expatrié taïwanais. Il tente de définir l’identité des êtres et des lieux, qu’il s’agisse de la deuxième génération d’immigrants turcs, ou des bords de Seine, anonymes ou reconnus.

Emmanuel Luciani

 

Clinton Liu vit et travaille à Paris. Ses recherches s’articulent autour des communautés immigrantes, en particulier l’identité de la deuxième génération d’immigrants turques en France. Ses photographies transmettent leurs expériences, leurs histoires. La culture locale, les croyances religieuses, l’intégration ethnique, l’identité et l’enjeu de l’acceptation sociale. Les différentes recherches et études deviennent un véritable processus de travail pour Clinton Liu dans cette série.

 

 

Au travers de ces recherches, c’est aussi une introspection de lui même, à la fois personnelle et identitaire. Etre d’une nationalité différente, et intégrer une communauté aux origines différentes que celle du pays d’accueil. Ses portraits photographiques et ses recherches anthropologiques tendent à définir l’identité de la deuxième génération d’immigrants, ainsi que la double nationalité franco-turque. Comment définir l’identité? Qu’est-ce que l’identité dans notre contemporainité?